allShapeCombined Shape CopyCombined ShapePage 1Group 11GroupPage 1ShapeFill 5Page-1Group 26linkedinPage 1 Copy 2ShapeShapeShapeplayFichier 1Fill 3

Actualités

Exposition : Eva Evrard, “Fig.”

Du 15 juin au 15 septembre 2024, le Musée d’art contemporain en plein air du Sart Tilman présente une exposition de l’artiste belge Eva Evrard.

Celle-ci propose une série d’interventions uniques, pensées pour le lieu, en lien avec son architecture, son esprit et ses usages. Elle intègre aux surfaces vitrées de différents bâtiments des dessins monumentaux minutieusement découpés dans de grandes feuilles de papier, investissant ainsi une surface totale de parois d’environ 300 m2. L’originalité de la proposition tient autant au travail presque sculptural du papier qu’à sa mise en espace dans les lieux choisis et aux motifs représentés.

Les bâtiments investis, et ainsi remis en valeur, sont de style moderniste et nombre d’entre eux sont largement vitrés, comme les passerelles. Ces structures, choisies pour leurs qualités architecturales, de lien dans le paysage bâti et de transparence, sont « des couloirs de fenêtres » qui offrent à l’artiste d’ambitieuses surfaces de jeu. Les installations de papier peuvent être vues de l’extérieur et de l’intérieur offrant ainsi aux visiteurs et usagers des lieux de les expérimenter de loin et de près et sous différentes lumières.

Lors de ses explorations du Sart Tilman, l’artiste a fréquenté la bibliothèque de la Faculté des sciences où elle a consulté et exploré des livres au hasard. Les dessins créés pour l’exposition sont inspirés par les dessins scientifiques qu’elle y a découverts ainsi que par des discussions avec des scientifiques du campus. L’artiste exploite le potentiel esthétique de ces schémas et illustrations qui sont parfois des trésors graphiques insoupçonnés. Les visuels choisis sont issus de livres tels que « Electronic Aspects of Organic Photochemistry », « Determination of Organic Structures by Physical Methods », « The Structures of Non-Molecular Solids »… Ces images, une fois sorties de leur contexte, agrandies et retravaillées par l’artiste, deviennent des motifs ésotériques ponctuant le campus de leur mystère.

A ces diagrammes sont associées des figures humaines, nues et féminines, qui occupent la place centrale dans les compositions. En s’intégrant aux graphiques scientifiques, elles rappellent que c’est l’être humain qui est derrière la science et qui la produit. L’humain nu pose la question du désenchantement face aux sciences, de la frustration ressentie quand on est dépourvu de ce savoir et de la déception devant le constat de ce qui en est parfois fait. Avec ces silhouettes féminines, Eva Evrard questionne aussi la place des femmes aujourd’hui dans la recherche où l’on sait qu’elles sont toujours sous-représentées. Ainsi, avec ses figures nues, dépouillées, l’artiste ramène une humanité essentielle qu’on a parfois dite éloignée de la science.

Cette exposition temporaire est aussi l’occasion de (re)découvrir la collection permanente du Musée en plein air abritée, au sein d’une architecture de grand intérêt, au cœur de la nature foisonnante du Sart Tilman.

 

Eva Evrard

Eva Evrard (née en 1984 à Marchin, Belgique, vit et travaille à Bruxelles) a obtenu en 2007 un Master de l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre où elle a étudié la typographie avant d’explorer la forme-livre, la sculpture et l’installation. Elle expose régulièrement son travail dans des centres d’art ou musées belges et étrangers. Citons entre autres le Centre Wallon d’Art Contemporain « La Châtaigneraie » à Flémalle (2022), La Space à Liège (2021), un projet off à la 58e Biennale de Venise (2019). Elle a aussi participé à la triennale Art Public Liège (2020). Dans le domaine de l’art public, elle a récemment réalisé une grande céramique murale à la piscine Le Point d’Eau à La Louvière (2023). Elle a été lauréate de plusieurs prix dont le Prix de la Jeune Sculpture de la Fédération Wallonie-Bruxelles (2017) organisé par le Musée d’art contemporain en plein air du Sart Tilman.

 

Édition d’un multiple

À l’occasion de cette exposition Eva Evrard a conçu une série de planches à tartiner en céramique mises en vente pour soutenir les activités du musée. Entre objet d’art et objet fonctionnel, les planches sont représentatives de la pratique de l’artiste et de son projet au musée.

Dimensions : 24,5 x 13 cm
Prix : 90 €
Réservation : par téléphone au 04 366 22 20 ou par e-mail à christophe.collas@uliege.be

 

– –

VERNISSAGE

Samedi 15 juin à 16h
dans le Jardin des Petits amphithéâtres (bât. B7b)

-> Photos du vernissage

PARCOURS

Point de départ : pavillon d’accueil (bât. B1)
Adresse : Rond-point Simone David-Constant – 4000 Liège
Localisation
Durée : environ 1h30
Guide du visiteur (avec plan) disponible gratuitement dans les distributeurs à l’extérieur du pavillon d’accueil.
Suivre fléchage “Eva Evrard”

HEURES D’OUVERTURE

Les œuvres sont visibles de l’extérieur tous les jours 24h/24.

Les œuvres 1 et 5 (voir plan sur place) sont aussi visibles de l’intérieur du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Les bâtiments sont fermés les week-ends et jours fériés.
Les autres œuvres ne sont pas accessibles au public de l’intérieur.

VISITES GUIDÉES

Plusieurs visites en compagnie de l’artiste sont prévues pendant l’été. Les dates seront annoncées ultérieurement.

ACCESSIBILITÉ

Ligne de bus 48 et 58, arrêt “Amphithéâtres”
Parking gratuit à proximité du pavillon d’accueil

Le parcours est accessible aux Personnes à Mobilité Réduite.

– –

Avec le soutien de : l’Université de Liège, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Loterie Nationale et ses joueurs, la Province de Liège et la Fondation Marie-Louise Jacques

Dans le cadre du Pôle muséal et culturel de l’ULiège